Le texte original de Sue dyson est sur le fond blanc, le mien sur fond bleu

L’éthogramme de la douleur chez le cheval monté

REVISITE SOUS L’ANGLE DES OBSERVABLES DE DESEQUILIBRE DU CHEVAL.
Il faut savoir qu’aucun être vivant n’aime tomber, on se fait mal, on se blesse, voire pire. Les réflexes d’équilibres sont gérés par un réseau autonome qui ne passe pas par le cerveau, mais c’est un système complexe hyperrapide sur lequel notre volonté a peu d’emprise.
Le cheval c’est pareil, son système de gestion de l’équilibre est même bien plus développé, car le poulain met quelques minutes a se tenir debout, nous quelques mois.
Très souvent, le cheval va se défendre car il ne veut pas simplement pas tomber. Il ne le fait pas exprès pour vous embêter, c’est juste comme ça. Il sauve sa vie.

Je vous fais un commentaire sous chaque observable de l’éthogramme de Sue Dyson pour expliquer ce qui peut se passer dans le corps du cheval et ce qu’on pourrait faire pour l’aider si ce n’est ”que” du déséquilibre. Ce sont mes observations empiriques, ca n’est pas un diagnostic. C’est juste une petite liste d’observables a apprendre pour mieux comprendre ce que nous communique notre cheval par les positionnements de son corps.

Il faut se souvenir que le cheval a 3 manières de gérer son équilibre en locomotion c’est soit
– en mettant une partie de son corps en balancier (la tête encolure la plus classique, mais aussi toute la croupe ou la queue)
– en mettant ses jambes de travers, en dessous pour faire bras de levier ou béquille
– en créant la force nécessaire, la synergie des antagonistes, leur synchronisation etc pour contrer les déséquilibres extérieurs dus au poids du cavalier, la vitesse, la force centrifuge… sans devoir déporter tout ou partie de son corps.

Puis selon ce que le cheval ressent comme danger pour son corps, il a en général 3 manières de résoudre ce problème, les fameux 3 F de la gestion du stress
– freeze, donc s’arrêter, ralentir
– fly, donc la fuite, ces fameux départs au galop intempestifs…
– fight, c’est le combat, la ruade, le cabrer etc…

En général, le cheval montre beaucoup de petits observables avant d’arriver a une de ces extrémités qui stresse tout le monde. Savoir les comprendre, agir rapidement par exemple : ralentir. Ainsi, le cheval va très souvent se rééquilibrer, se rassurer et éviter bien des réactions qui mettent en danger tout le monde.

————————————————————————————————————————————–

Un éthogramme catalogue les différents types de comportement observés chez un animal, à partir de définitions précises.

La majorité des 24 comportements recensés ci-dessous ont dix fois plus de chance d’être observés chez un cheval dans l’inconfort ou dans la douleur, que chez un cheval sans douleur.

Si un cheval monté affiche 8 ou plus de ces comportements, il est probablement boiteux ou souffre d’une autre douleur musculo-squelettique. Beaucoup de boiteries ne sont observées que lorsque le cheval est monté. Elles ne peuvent être apparentes que sous forme de ruptures d’allure ou de difficulté à effectuer certains mouvements.


1.Mouvements répétés de changement de posture de la tête

• De haut en bas

• N’est pas synchronisé avec le trot

Souvent en lien avec une douleur due a la selle, au dos, ca n’est pas vraiment un observable de déséquilibre


2. Tête inclinée

• Ou qui s’incline de manière répétée

Cet observable-là est souvent en lien avec un déséquilibre latéral du cheval. La tête du cheval ne reste pas dans l’axe du corps, mais ”dodeline” a chaque foulée. C’est souvent un cheval qui manque de musculature stabilisatrice ou un cheval asymétrique


3. Tête en avant de la verticale

• De plus de 30 degrés

• Pendant 10 secondes ou plus

Souvent en lien avec une douleur due a la selle, au dos, ça n’est pas forcément un observable de déséquilibre pur


4. Tête en arrière de la verticale

• De plus de 10 degrés

• Pendant 10 secondes ou plus

Cet observable-là est souvent en lien avec un déséquilibre longitudinal du cheval (trop de poids sur l’avant main). Si le cheval ramène (librement) sa tête en arrière, cela ”allège” son avant main en raccourcissant le bras de levier (plus la tête est loin du corps, plus elle est ”lourde”)


5. Position de la tête

• Change régulièrement

• Se vrille ou se tord d’un côté à l’autre

• Constamment corrigée par le cavalier

Cet observable là est souvent en lien avec un déséquilibre latéral du cheval. La tête du cheval ne reste pas dans l’axe du corps, mais ”dodeline” a chaque foulée. C’est souvent un cheval qui manque de musculature stabilisatrice ou un cheval asymétrique. La tète encolure est un balancier, le cheval communique son déséquilibre en essayant de les déplacer. Apprendre a comprendre pourquoi permet d’éviter peut etre de faire juste l’inverse de ce que le cheval aurait besoin pour ne pas prendre peur d’être trop déséquilibré.


6. Oreilles tournées vers l’arrière

• En arrière de la verticale ou couchées

• Une ou deux oreilles

• Pendant 5 secondes ou plus

• Couchée en arrière de manière répétitive

Souvent en lien avec une frustration, une douleur, ça n’est pas forcément un observable de déséquilibre pur


7. Paupières closes

• Ou à moitié fermées

• Pendant 2 à 5 secondes .

• Cligne fréquemment des yeux

Souvent un signe de freeze. Un signe de résignation


8. Sclérotique (blanc de l’œil)

• Régulièrement visible

Souvent en lien avec une frustration, une douleur, ça n’est pas forcément un observable de déséquilibre pur


9. Regard fixe continu

• Expression absente ou vitreuse

• Pendant 5 secondes ou plus

Souvent un signe de freeze. Un signe de résignation


10. Bouche ouverte

• Et/ou se fermant fréquemment

• Avec ouverture des dents

• Pendant 10 secondes ou plus

Souvent en lien avec une frustration, une douleur, ça n’est pas forcément qu’un observable de déséquilibre. Mais je l’ai vu souvent en lien avec un déséquilibre latéral pas forcement que de la pression, mais aussi de frottements (ceux qui créent des boutons sur le dos du cheval par exemple)


11. Langue visible

• Qui dépasse ou sortie

• Et/ou rentrant et sortant de manière répétitive

Souvent en lien avec une frustration, une douleur, ça n’est pas forcément qu’un observable de déséquilibre. Mais je l’ai vu souvent en lien avec un déséquilibre latéral pas forcement que de la pression, mais aussi de frottements (ceux qui créent des boutons sur le dos du cheval par exemple)


12. Mors tiré dans la bouche

• D’un coté

• A gauche ou à droite

• Fréquemment

Souvent en lien avec un manque de capacité d’auto portage du cheval. Soit par manque de musculature appropriée, soit parce qu’on demande trop de vitesse.


13. Queue plaquée

• Fermement au milieu

• Tenue d’un coté

La queue sur le côté est un observable d’un déséquilibre latéral. La queue a moins de poids que la tête-encolure, mais certains chevaux la portent sur le côté en balancier


14. Fouaillements de la queue

• Grands mouvements

• Régulièrement de bas en haut, de gauche a droite ou de manière circulaire

• Pendant les transitions

Souvent en lien avec une frustration, une douleur, ça n’est pas forcément un observable de déséquilibre pur.
Je le vois souvent en lien avec une difficulté physique. Le mouvement demandé est difficile pour le cheval. Soit par parce que ca demande beaucoup de force, mais aussi parce que ca demande un haut niveau de synchronisation des membres, de précision


15. Allure précipitée

• Fréquence du trot supérieure à 40 en 15 secondes

• Rythme irrégulier au trot ou au galop

• Changements de rythme fréquents au trot ou au galop

Très physiquement, l’accélération permet d’utiliser moins de force. Si le cheval n’a pas la force disponible, il peut accélérer pour utiliser l’énergie cinétique. Mais bien sur, ca peut être une fuite


16. Allure trop lente

• Fréquence du trot en dessous de 35 en 15 secondes

• Trot passagé

A l’inverse du point précèdent, le cheval va ralentir de lui même pour abaisser la demande en force.


17. Postérieurs qui ne suivent pas les traces des antérieurs

• Déviés de manière répétitive sur la gauche ou la droite

• Trot ou galop sur trois pistes

Celui-là est un observable très symptomatique d’une stratégie d’équilibrage lateral par déport d’une partie du corps. C’est la même stratégie que le déport de la tête encolure. Ce déport de la croupe peut intervenir quand le cavalier a bloqué la tête encolure.


18. Changements de pied fréquents au galop

• Des antérieurs et/ou des postérieurs

• Départ souvent sur le mauvais pied

•Désuni ou croisé

Celui-là est un observable très symptomatique d’une stratégie d’équilibrage latéral au galop par déport d’une partie du corps. C’est la même stratégie que le déport de la tête encolure. Ce déport de la croupe peut intervenir quand le cavalier a bloqué la tête encolure.


19. Changement d’allure spontanée

• Par exemple : tombe au trot quand il est au galop ou préfère prendre le galop quand il est au trot

Celui-là est un observable très symptomatique d’une stratégie d’équilibrage longitudinal et/ou de fatigue.
Le cheval cherche a changer de rythme pour changer les groupes musculaires utilisés


20. Trébuche ou tombe

• Plus d’une fois

• Traîne les sabots des membres postérieurs de manière répétée et bilatérale

Celui-là est un observable très symptomatique d’un déséquilibre longitudinal avancé. Soit par desequilibre des sabots, de la locomotion. Cet observable est un signe serieux a prendre en charge par un professionnel. Le risque de blessure pour le cheval et le cavalier est important.


21. Changement de direction brusque

• Dans le sens opposé de la demande du cavalier

• Sursaute

La aussi, on arrive dans les observables de souci sérieux de douleur, de confusion. Quand le cheval fuit, c’est qu’il se sent particulièrement en danger. Il a pris l’option fly


22. Réticence à avancer

• Doit être talonné ou encouragé verbalement

• S’arrête fréquemment

La aussi, on arrive dans les observables de souci sérieux de douleur, de confusion. Quand le cheval se bloque, c’est qu’il se sent particulièrement en danger. Il a pris l’option freeze


23. Se cabre

• Les deux antérieurs ne touchent plus le sol

La aussi, on arrive dans les observables de souci sérieux de douleur, de confusion. Quand le cheval se defend de cette manière, c’est qu’il se sent particulièrement en danger. Il a pris l’option fight


24. Rue

• Ou tape des postérieurs

• Avec un ou deux membres

La aussi, on arrive dans les observables de souci sérieux de douleur, de confusion. Quand le cheval se défend de cette manière, c’est qu’il se sent particulièrement en danger. Il a pris l’option fight


Cet article est issu du travail de recherche : DYSON, S., BERGER, J., ELLIS, AD & MULLARD, J. 2018.

Development of an ethogram for a pain scoring system in ridden horses and its application to determine the presence of musculoskeletal bread. Journal of Veterinary Behavior, 23, 47-57.

DOI: 10.1016 / j.jveb.2017.10.008             Images copyright of SJ Dyson


À propos de l’auteur

Sue Dyson est une orthopédiste de renommée mondiale, clinicienne avec l’expérience de toute une vie dans l’évaluation des mauvaises performances des chevaux de sport et de loisirs. Elle est d’abord et avant tout une cavalière, c’est que qui la distingue de beaucoup d’autres vétérinaires dans son domaine.

Cours éducatifs

En collaboration avec Equitopia, Sue a créé un cours interactif en ligne sur la façon d’appliquer l’éthogramme de la douleur chez le cheval monté.

Equitopia est une source d’éducation en ligne sur les soins, le bien-être et la formation des chevaux par des professionnels hautement qualifiés dans les domaines équins. Disponible sur votre téléphone ou votre ordinateur par le biais de cours en ligne, de webinaires, de blogs et de podcasts.

Equitopia a généreusement offert une réduction de 25% à tous les membres du SRT- il suffit d’utiliser le code coupon EQSRT2020 à la caisse.

Pour en savoir plus, visitez https://www.equitopiacenter.com

Le SRT favorise le bien-être et la performance du cheval monté. En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré, nous soutenons la recherche scientifique dans le domaine complexe du cheval, de la selle et les interactions avec le cavalier et nous faisons la promotion d’une éducation fondée sur des données probantes pour toutes les parties prenantes du secteur équin.

Pour nous aider à atteindre nos objectifs, nous avons créé ce guide illustré avec le Dr Sue

Dyson sur un sujet que nous pensons être de la plus haute importance.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester en contact avec toutes les dernières nouvelles de la recherche !

Sur : https://www.saddleresearchtrust.com  ou e-mail: admin@saddleresearchtrust.com